chaussures solidaires
Mode,  Voyage

N’go Shoes : des sneakers urbaines, ethniques et solidaires

Avec N’go Shoes, Kevin Gougeon et Ronan Collin, deux amis d’enfance originaires de Nantes, se sont lancé un audacieux pari : créer une marque engagée alliant tendance urbaine et artisanat traditionnel. Le résultat : de séduisantes chaussures fabriquées entièrement au Vietnam par des artisanes au savoir-faire unique. Un projet plein de belles promesses et qui a déjà su créer un réel engouement auprès du public. L’équipe de Sandra Coiffure vous explique tout !

Du voyage à l’entrepreneuriat

Pour comprendre l’origine du projet, il faut remonter quelques années en arrière. En 2016 plus exactement. Ronan boucle deux années de travail au sein d’une ONG située au Vietnam. De son côté, Kevin rentre juste d’un voyage au Mexique. Amis d’enfance, les deux hommes se retrouvent et partagent les nombreuses idées que leurs voyages respectifs ont su créer.

Un projet va ainsi germer de leurs échanges et des valeurs qu’ils partagent : créer une marque de chaussures urbaines qui saura mettre en lumière le savoir-faire traditionnel et artisanal d’artisanes que Ronan a pu rencontrer au Vietnam. Ainsi, N’go Shoes était né.

 

collaboration artisans

 

Ethnicité, équité et solidarité

Pour les accompagner dans leur ambitieux projet, et ainsi embrasser l’aspect mode ethnique tant recherché, les deux Nantais décident de collaborer avec des artisanes issues de la minorité ethnique des Thaï Blancs. Un système équitable est mis en place puisque les travailleuses vietnamiennes ont eu la possibilité de se réunir en coopérative et ainsi fixer elles-mêmes le prix de leur main-d’œuvre.

Mais les fondateurs de N’go Shoes décident d’aller plus loin et de réellement s’impliquer dans le courant de la mode sociale et solidaire. Ils reversent donc une partie de chaque vente à l’association Sao Bien, qui construit des écoles au sein des contrées les plus reculées du Vietnam. N’go Shoes a déjà pu participer à la fondation de deux établissements scolaires et un troisième est en cours.

Un engouement quasi immédiat

Pour développer leur projet, les deux entrepreneurs nantais sont passés à deux reprises par des plateformes de crowdfunding. La première fois en 2017 pour financer le lancement de leur collection de chaussures en toiles via la plateforme KissKissBankBank. La seconde, en 2018, pour soutenir la nouvelle gamme de sneakers en cuir via Ulule.

Ces deux projets de financement participatifs ont connu un réel succès puisqu’ils ont tous les deux dépassé les objectifs fixés par la marque nantaise (170% pour la 1ere campagne, 663% pour la seconde).

chaussures homme

Pour en découvrir davantage sur cette marque pleine de belles promesses, découvrez sans plus attendre le site officiel de N’go Shoes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *